Rechercher
  • Educ'Actions

C'est quoi la vie ?

Nous avons posé la question à quelques invités de notre espace d'accueil. Entrez le temps d'une lecture, dans leurs vies, leurs vécus et découvrez à travers ce partage, leur vision de la vie:


La vie est bien quand elle est bien prise

" La vie est bien quand elle est bien prise, quand on en profite. C'est faire des petites choses simples, comme par exemple venir ici ( à l'Espace Dignité). Ca me détend quand je viens ici parce que c'est ma famille, on est tous dans le même bain, avec des difficultés et on est bien accueillis. Quand je rentre chez moi je suis bien détendue et j'ai passé une bonne journée. Ce n'est pas facile, j'ai un administrateur de biens, il me donne 50€ par semaine alors parfois je prends des "colis-partage". Venir ici , ça fait partie de ma vie. On a tous des situations différentes, ça fait du bien de sentir qu'il y a du partage et de la solidarité. Même s'il y a des étrangers, on s'entend tous bien. Il y a même un jeune marocain qui dit qu'il m'a adoptée comme sa maman. C' est gai d'être ici parce qu'au moins on existe, ici à l'Espace Dignité on est bien acceptés"

Isabelle W.

Pour moi la vie c'est zéro

"C'est difficile pour moi car j'ai perdu mon appartement. J'attends toujours un autre appartement social. Donc pour l'instant, ça ne va pas. Un jour, ça va peut-être se débloquer mais pour l'instant non! J'ai toujours payé, toujours été honnête et il m'a foutu dehors (le propriétaire). Pour moi, la vie c'est zéro! J'essaye de vivre parce que je dois vivre . J'aime la nature, les animaux... c'est la nature qui me donne la vie, pas l'être humain. Je suis déçu de l'humain. Il y a des trucs pas justes que je ne sais pas accepter. Il y avait moyen de faire autre chose que de me faire virer de l'appartement. Il m'a viré comme un déchet, je n'ai pas accepté. J'aurais préféré discuter avec le propriétaire mais il n'a pas voulu, pour lui j'étais "un drôle de coco", mais je suis simple, naturel, honnête. Il aurait pu faire autrement que de me rejeter.

Pour moi la nature et les animaux, c'est important, ça me calme. L'homme, il y en a des sympas et d'autres qui ne pensent qu'à l'argent. Je fais une nouvelle page maintenant, une nouvelle vie où je m'occupe de moi-même et plus des gens. Je vais faire attention à qui je fais confiance... Une vie simple, naturelle, avec un petit chien ou un petit chat. Mais pour ça, il me faut un appartement. Sans ça je suis foutu. Maintenant je dors dans un container. Le matin, je me lève et je me dis " je suis toujours vivant". Je protège mon corps et mon coeur du froid, je tiens le coup mais je ne vais pas tenir longtemps comme ça. C'est pas une maison, un container. Moi je veux la liberté, je veux la paix."

Michel

Mes Filles c'est ma vie

"C'est une grosse tartine de merde et on en mange tous les jours un bout. Pour le moment en tout cas c'est comme ça que je la vois. Je suis maman de 2 filles de 5 ans et 7 ans et je ne peux pas prendre mes filles à dormir car je n'ai plus de maison, je dors à l'abri de nuit. On avait un logement avec le papa, on s'est séparés et je ne savais pas assumer le loyer seule. Si je récupérais un logement , j'aurais mes filles une semaine sur deux. Avant je les avais tout le temps. J'adore jouer avec elle, faire de la plasticine, plein de choses... Parfois on se faisait un vendredi soir où tout est permis et c'était super chouette. Si je retrouve un logement et que je récupère mes filles, la vie me paraitrait beaucoup mieux. Là, je recherche un logement. Ici (à l'Espace Dignité) on m'a imprimé les documents d'action logement pour que je puisse en trouver un. Quand je ne vois pas mes filles je fais des conneries alors que quand je les ai, ça va. Là, je cherche un logement, c'est mon but, mes filles c'est ma vie!"

Isa



51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout